ANGOLA

Les services de transport et de logistique en Angola

Angola

Capital
Luanda

Population
22.14 Mio.

Langues Nationales
Portugais (officielle), Bantu et d’autres langues locales

Monnaie
Kwanza (AOA)

Produit intérieur brut (PIB)
USD 106.15 Mia.

PIB par habitant
USD 4227

Exportations en Suisse
CHF 30,3 Mio.

Importations en provenance de la Suisse
CHF 0,2 Mio.

Relations bilatérales Suisse–Angola

Les relations politiques entre la Suisse et l’Angola sont bonnes sans pour autant être particulièrement intenses. Avec la réouverture en 2009 de l’Ambassade de Suisse à Luanda et l’ouverture en 2006 d’une ambassade angolaise à Berne, les deux pays ont réaffirmé leur intention d’approfondir le dialogue sur des sujets d’intérêt commun dans les domaines politique, économique et social.

 

Coopération économique

Depuis les accords de paix de 2002, l’Angola connaît un formidable essor économique, galvanisé principalement par ses ressources pétrolières et mû par sa volonté de reconstruire les infrastructures.

Plusieurs multinationales suisses ou basées en Suisse sont présentes en Angola à côté d’une dizaine de PME. Un Swiss Business Club a été mis en place. Un représentant de SwissCham Central–Western Africa est également actif à Luanda depuis 2009. Les échanges commerciaux restent néanmoins encore modestes.

 

Langue officielle

Portugais, français, anglais

Poids et mesures

Système métrique

 

Monnaie

Monnaie nationale Kwanza = 100 Centimos.
Code ISO: AOA

Tarif douanier

Système harmonisé.

 

Contrôles à l’importation

Les licences d’importation sont obligatoires pour toutes les marchandises. La licence d’importation doit avoir été accordée avant l’expédition de la marchandise. L’exportateur devrait s’assurer que l’importateur dispose d’une licence d’importation valable. Validité d’une licence: 6 mois en général.
Il y a interdiction d’importer des machines de jeu, des produits alimentaires qui contiennent de la saccharine, certains médicaments et des boissons distillés. Les produits pharmaceutiques doivent être enregistrés. Une facture pro-forma doit être jointe à la demande de licence (en 5 exemplaires); elle doit comporter une description sommaire de la marchandise, le prix unitaire, la valeur totale FOB, les coûts estimés pour le fret maritime ou aérien ainsi que les conditions de livraison et de paiement. Taxe de consommation: 10% (taux réduit 2%).

Inspection avant expédition

Le programme de conformité a été suspendu pour une durée indéterminée.

Conditions de paiement et offres

Nous conseillons le recours exclusif à la lettre de crédit. La remise documentaire et le paiement anticipé sont possibles mais très incertains. Toutes les importations doivent être assurées auprès de l’assurance angolaise ENSA (Empresa Nacional de Seguras e Resseguras). Les offres sont à présenter munies de factures pro-forma avec des prix FOB ou CIF et des délais de livraison fixes. Les prix sont à indiquer en € ou en USD.

Déclaration d’origine

Le marquage habituel en portugais est suffisant. Aucune disposition spéciale n’est connue. Toutes les marchandises doivent porter la mention du pays d’origine en portugais.

Conditionnement

Emballage maritime. L’emballage doit pouvoir supporter le transbordement répété et le transport sur des routes en mauvais état.

Échantillons de marchandises

Échantillon sans valeur commerciale: admis en franchise. L’expédition d’échantillons soumis à des droits de douane en tant « qu’échantillons de marchandises » est uniquement admissible avec la déclaration en douane verte.

Papiers d’expédition et documents d’accompagnement

Les documents habituels plus

a) 3 factures commerciales en portugais/anglais/français avec les mentions habituelles: pays d’origine, poids brut et net et le numéro de la licence d’importation entre autres. Déclaration d’origine juridiquement valable: „Confirmamos que as mercadorias indicadas nesta factura são de origem da Suiza“. La certification des factures commerciales par la Chambre de Commerce est obligatoire.

b) Les certificats d’origine sont uniquement requis en cas d’embarquement dans un port non suisse. Il faut alors 1 certificat d’origine de la Chambre de Commerce avec la valeur FOB et CIF.

c) Le certificat de circulation EUR.1 ou bien l’UE n’est pas nécessaire.

d) Connaissements: aucune certification n’est requise.

e) Colis jusqu’à 20 kg: 1 liasse de transport internationale, 1 déclaration en douane en français.

f) Le programme de conformité a été suspendu pour une durée indéterminée.