BAHAMAS

Les services de transport et de logistique en Bahamas

Bahamas

Capital
Nassau

Population
365’000

Langues Nationales
50% dari, pachtou 40%, 5% ouzbek, autre

Monnaie
English

Produit intérieur brut (PIB)
USD 8,6 Mia. (est.)

PIB par habitant
USD 24’014 (est.)

Exportations en Suisse
CHF 80 Mio.

Importations en provenance de la Suisse
CHF 66,8 Mio.

Relations bilatérales Suisse–Bahamas

Les relations bilatérales entre la Suisse et les Bahamas se concentrent sur le secteur financier et sur le tourisme. Les échanges commerciaux sont modestes mais les entreprises suisses en apprécient le cadre général.

 

Coopération économique

Depuis la fin 2010, la Suisse est le 4e partenaire des Bahamas dans le secteur des importations et son premier partenaire commercial en Europe. Le volume des échanges reste toutefois modeste. Le commerce concerne principalement des objets d’art, des bijoux et des antiquités.
Depuis 2009, les Bahamas ont signé avec différents États – mais pas la Suisse – des accords d’échange de renseignements fiscaux conformes aux standards de l’OCDE.

 

Langue officielle

Anglais.

 

Poids et mesures

Système anglo-américain

 

Monnaie

Dollar des Bahamas (B$) = 100 Cents (c).
Code ISO: BSD

Tarif douanier

Système harmonisé

 

Contrôles à l’importation

La plupart des marchandises peut être importée dans le cadre de la „Open General Licence“. Il y a pourtant des dispositions spéciales concernant les licences et les enregistrements  pour certains groupes de marchandises : animaux, produits végétaux, produits alimentaires, produits pharmaceutiques ou chimiques.
Les licences d’importation sont en général valables pour 6 mois. Renseignez-vous chez l’importateur. Il y a interdiction d’importation générale pour le beurre végétal, les fruits, les légumes, l’acide lysergique diéthylamide et les dérivés, le fluor acétate de sodium ainsi que des produits qui vont à l’encontre de droits d’auteur. Vous pouvez vous renseigner sur les détails auprès des Chambres de Commerce.
Taux de TVA: un taux de 7% est perçu sur les Bahamas depuis le 01/01/2015.

Conditions de paiement et offres

La Central Bank of the Bahamas surveille le marché des devises. Le paiement contre une lettre de crédit irrévocable est conseillé.

Déclaration d’origine

Absence de dispositions spéciales. En cas de doute sur l’origine de la marchandise, veiller à fournir des mentions exactes (Made in …)

Marquage/étiquetage

Les dispositions courantes sur le marquage sont applicables. Le marquage des marchandises devrait être en anglais. Les mentions suivantes devraient figurer sur l’emballage: nom et adresse du fabricant, désignation de la marchandise, avertissements éventuels, pays d’origine, date de fabrication et date de péremption le cas échéant.
Il y a des dispositions d’étiquetage spéciales pour les cigarettes, les produits alimentaires, les produits pharmaceutiques et les substances appauvrissant la couche d’ozone.

Conditionnement

Évitez le foin et la paille. Autrement, un certificat de santé national est requis. Veillez à des emballages solides.

Échantillons de marchandises

Les échantillons sans valeur sont admis en franchise.

Papiers d’expédition et documents d’accompagnement

a) Factures commerciales en 3 exemplaires, en anglais, avec toutes les mentions courantes et l’indication du pays d’origine. Sans certification. L’exportateur doit fournir la déclaration suivante au bas de la facture et la signer (les signatures facscimile ne sont pas autorisées): «We certify this invoice to be true and correct».

b) Les certificats d’origine ne sont pas obligatoires.

c) Connaissements à ordre avec adresse de notification.

d) Expéditions par fret et par voie maritime: cf a) à c). Les connaissements n’ont pas besoin de certification.

e) Le certificat de circulation EUR.1 ou bien UE sont requis pour les produits régis par le règlement sur l’origine CARIF (lettre de transport internationale) et le règlement ORUM.

f) Colis jusqu’à 20 kg: 1 liasse de transport internationale, 1 déclaration en douane en anglais.